Le Guide d'achat d'une TR2/3/3A/3B (6/7)
(cliquez sur les photos pour les agrandir) article Copyright © G.Guiot
La vérification mécanique à l'arrêt
Avant de faire un essai sur route,on peut déjà procéder à quelques vérifications préliminaires de la mécanique.

Assurez vous que :

- les équipements électriques fonctionnent à savoir
. les Klaxons oh pardon! les avertisseurs sonores);
. les clignotants (un conseil, faites les marcher aussi avec les veilleuses allumées, il y a parfois des surprises);
. les éclairages (veilleuses, code et plein phare (vous savez, le petit champignon sous le pied gauche);
. pressez sur la pédale de frein pour faire contrôler les feux de stop par une autre personne;
. les essuis glaces;
. les éclairages des instruments du tableau de bord (en mettant les veilleuses et en tirant l'interrupteur du tabelau de bord)
- les instruments du tableau de bord, (mettez le moteur en route) et vérifiez:
. le compte tour (vers 850/900 tours au ralenti), donnez des petits coups d'accélérateurs pour voir si il monte bien et si l'aiguille ne s'affole pas;
- la jauge de pression d'huile, attention, pour bien la vérifiez il faut que le moteur soit chaud, la pression doit être vers les 60 à 70 psi entre 2.500 et 3.000 tours environ. (4,9 kg/cm2 à 2.000t! cela vous aide, non mais cela fait plaisir de le savoir);
- la jauge de température d'eau ( environ 185° F quand le moteur est bien chaud),
- l'ampéremètre, pour vérifiez, klaxonez, l'aiguille partira vers la gauche, faites tourner le moteur en accéléré, l'aiguille doit partir vers la droite.
- la jauge à essence (ne paniquez pas, il arrive souvent qu'elle se coince un peu, cela vient du bras de flotteur dans le réservoir; chaque fois que je fais le plein, la mienne reste coincée pendant les 100 premiers KM).

- les pneus sont en bon état (et bien gonflés), vérifiez en même temps que, si vous avez des roues à rayons, qu'il n'y a pas de rayons de casser. Attention, une roue à rayon en mauvais état sera dure, voire impossible, à équilibrer.
- les amortisseurs : appuyez tour à tour sur chaque coin de la voiture. Une fois relâchée, la voiture ne doit pas osciller plus de deux fois avant de se stabiliser. Si elle fait plus de deux oscillations, l'amortisseur de la roue concernée doit probablement être à changer. Ceci est vrai surtout pour l'avant de la voiture, mais ceux de l'arrière , c'est tellement raide que ….En tous cas, vérifiez que les amortisseurs ne perdent pas d'huile.
- les freins , vous avez vérifié lors de l'inspection des dessous, les canalisations et les fuites éventuelles, sous le capot, vérifiez donc le réservoir de liquide freins/embrayage, de même que les maître cylindres freins/embrayage. Il arrive fréquemment qu'il y ait des fuites .... et la peinture pêle !!! C'est fait, bien installé au volant,desserrez le frein à main et pressez sur la pédale vous devez sentir une résistance avant qu'elle arrive à mi-course ; la pédale doit être ferme. Une pédale "spongieuse" signale la présence d'air dans les canalisations. Appuyez sur la pédale de frein pendant environ une minute. Il ne faut pas qu'elle s'enfonce peu à peu sous le pied. Sinon, c'est la preuve qu'il y a une fuite dans le système de freinage (au niveau du maître-cylindre surement) . On continuera le contrôle des freins en roulant.
- le frein à main : Tirez le frein à main. Il doit se bloquer bien avant d'arriver à fond de course et vérifiez si mis, cela bloque la voiture; mettez le, descendez et poussez .... oh hisse! Attention il arrive souvent que les dents de maintien du frein à main soient usées, dans ce cas, le frein à main peut sauter, grave si vous êtes stationner dans une pente!!!
- l'embrayage , faites comme pour les freins d'abord, puis avec le moteur tournant, passez une vitesse et démarrert, partez; l'embrayage doit s'engager en douceur, sans brouter. S'il s'engage alors que la pédale est encore proche du plancher, c'est que l'embrayage est usé ou que sa commande a besoin d'être réglée. Pour vérifier qu'il ne patine pas, serrez le frein à main et engagez la quatrième et en accélérant légèrement, embrayez progressivement : si l'embrayage est en bon état, le moteur doit caler rapidement.
- la direction, (aïe .... la direction sur une TR2/3 d'origine!!! c'est dure et ce n'est guère précis). A l'arrêt, tournez le volant dans un sens et dans l'autre sur une dizaine de centimètres. Ecoutez si rien ne grince, ne cogne ou si il y a un point dur. Puis bougez le volant lentement et en vous penchant observer le mouvement des roues;avec une direction à boîtier, le jeu ne doit pas dépasser 5 cm; avec une direction à crémaillère (si une conversion a été opérée sur votre TR), les roues doivent répondre immédiatement, avec un jeu inférieur à 1,5 cm au volant. Mais rassurez vous, le jeu dans la direction d'un TR2/3 est toujours important. Quand vous roulerez, vérifiez bien si la direction revient sans problème et si il n'y a pas un point trop dur quand vous arrivez au milieu
(il peut aussi arriver que le doigt de direction soit trop appuyé dans la vis sans fin, ceci se règle sur le dessus du boitier).

Bien si votre vendeur n'a pas encore perdu patience et si la belle vous attire toujours, c'est le moment de la chevaucher ... en route (page suivante).