La Triumph TR2 : TS11 (1/4)
TS11 L fut la première TR importée en France, elle fut fabriquée le 04/09/1953.
Pour rappel, après la TS1 canadienne, la TS2 Irlandaise,
- les TS3, 4 , 5, et 7 furent envoyées aux Etats Unis (surtout en Californie);
- la TS 6 n'a pas été destinée au marché US, conduite à droite et immatriculée OHP 771 elle a servi de voiture d'essai (original road test) pour les journalistes (voir "Autocar", "Motor", " Autosport" du début 54 où on ne voit qu'elle);
- la TS 8 (OHP 676), bien qu'elle ait été utilisée comme "démonstrateur" de développement n'est pas considérée comme une voiture d'usine. Les premières voitures d'usine sont les OVC 262 et OVC 276 du tout début 1954;
- la TS9 alla en Suède;.
- la TS 10LO : cette voiture est un peu une énigme. Un temps immatriculée NHP 49 et de couleur pearl white, elle a servi pour des pubs avec Richardson au volant. Pourtant elle est considérée vendue neuve et de couleur ice blue à un portuguais résidant à Londres (???) et partie le 14/09/53 pour le rallye de Lisbonne ou le tour du Portugal. Même Bill Piggott y perd son anglais !!

Notre TS11 L, à l'origine de couleur blanche, à l'intérieur et capote Géranium, fut envoyée en France pour le salon de Paris en octobre 1953.
L'heureux propriétaire est Mr Vincent Paccellieri qui l'a achetée en 2003 à Mr B. Colimbré de Sarlat.
TS11L est restée de longues années en Dordogne, son immatriculation était encore en 2003 845 JD 24 (01/09/1966). Mr Colimbré l'a acheté de Mr Pierre Rahier de Bergerac, la voiture était partiellement démontée et en apprêt. Le propriétaire précédent était Mr François Petit et la voiture était immatriculée 765 EF 19. ... et avant ??? enquête à faire.
Mr Colimbré l'a restaurée magnifiquement à partir du châssis, mais malheureusement pas dans sa configuration d'origine.
Après son achat, Vincent est venu participer aux 50 ans de la TR à Montlhéry.

TS11 lors de l'achat par Mr Colimbré, puis lors de lachat par Vincent, Vince,nt à Monthléry, Essuis glace rapprochés.
L'intérieur et le moteur sont superbes ... mais les couleurs carrosserie et intérieur ne sont d'origine.
Beaucoup se serait contenté de TS11L dans cet état, mais Vincent l'a veut comme à l'origine, aussi il a entrepris une longue (déjà presque 4 ans!) restauration totale pour remettre TS11 dans sa configuration d'origine. Le travail avance ….
A bientôt sur la route Vincent !
Dans la page suivante vous trouverez en quelques photos l'avancement des travaux de TS11L.