Triumph : Les Dérivés

TR2 Francorchamps
Coupé sur base de TR2 fabriqué à 22 exemplaires entre 1954 et 1955 par l'usine Imperia SA à Nessonvaux (près de Liège en Belgique). Les portes sont modifiées et le toit était fixe avec un "sunroof" amovible.

Italia Coupé
Dessiné par Michellotti, carrossé par Vignale et produit en Italie par Ruffino S.P.A. à Naples. Il en sera fabriqué entre 1958 et 1963 environ 320 exemplaires (chiffres précis non connus). La base était la TR3A avec le moteur 1991 cm3. Le prix d'époque était cher (1440 £) comparé à la TR3A (1140 £) Plus d'infos : www.vtr.org/ et club www.triumph-Italia.de

Italia

Swallow Doretti
Produite par la société Swallow Coachbuilding Ltd à Waldall Staffordshire, elle est l'œuvre de trois personnes : E. Sanders, directeur d'une des sociétés du groupe Tube Investments (acier, presses…) dont fait partie Swallow et accessoirement ami de Sir John Black (grand patron de Standard Triumph) ; Frank Raimbow qui est le concepteur de la voiture et Arthur Anderson, futur importateur de Triumph pour la côte Ouest des USA. La fille d'A. Anderson s'appelait Dorothy et ce prénom fut donné à la voiture en modifiant l'orthographe pour avoir une consonance Italienne. Le châssis est plus moderne que la TR2 (réalisé en tubes d'acier au Molybdène), le moteur, la Boîte avec Overdrive et le pont sont fournis par Triumph mais implantés plus en arrière afin de mieux répartir les masses et améliorer le comportement routier. La carrosserie est en aluminium (sauf les portes), la sellerie est en cuir et la capote se manie simplement et rapidement. Produite de fin 1953 à début 1955 en 276 exemplaires et se vendant bien par les concessionnaires Triumph malgré son prix de 1100 £ contre 844 £ pour la TR2, sa carrière a été arrêtée brutalement car il semble que de gros clients du groupe Tube Investments fabriquant des produits similaires (Jaguar…) n'acceptèrent pas que leur fournisseur leur fasse concurrence. Même si jamais Triumph ne se plaignit de celle-ci car elle était complémentaire (luxueuse) à la TR2. Le garage Savoye (237 Bd Pereire à Paris qui importe toujours les Morgan) en importa 6 en France en 1954. Plus d'infos : http://www.doretti.co.uk/

Swallow Doretti

Peerless GT et Warwick GT
Bernie Rodger a dessiné en 1957 un coupé en fibre de verre sur châssis en tubes carrés avec des éléments mécaniques de TR3. Une voiture a fini 16ème des 24H du Mans en 1958. Elle a été produite à environ 290 exemplaires entre 1957 et 1960 sous le nom de Peerless puis à 40 exemplaires entre 1960 et 1962 pour la Warwick qui était en fait le nouveau nom après les ennuis financiers de Peerless. Plus d'infos : http://www.peerless-gt.co.uk

-------

à gauche: une Warwick et à droite: une Peerless

Dove GTR4
Environ une centaine de TR4 furent modifiées entre 1963 et 1965 en coupé avec toit en fibre évoquant la MGB par la carrosserie Thomas Harrington and Co dans le West Sussex. Le nom dérive du concessionnaire Triumph de Wimbledon à Londres (LF Dove and Co) qui en assurait la distribution.

Roadster 1800
C'est un Triumph Roadster, mais il n'est pas classé comme une TR
. Lancé en 1946 etb produit jusqu'en 1949, son dessin original est dû à Frank Callaby, elle caractérise aussi par son pare-brise rabattable et son siège arrière pour "belle mère" (dickey seat). En 1948, il fut équipé du moteur Standard Vanguard de 2 litres.